Église Saint-Vigor


Un premier bâtiment aurait été construit entre le et le sur une nécropole découverte lors de fouilles archéologiques effectuées dans le chœur en 1988-1989. Ces fouilles ont mis au jour les vestiges de l'abside. L'église, avec le village, est comprise dans la dotation nouvelle de l'abbaye d'Évron par Robert en 989 : une restitution de l'église aux religieux de l'abbaye d'Évron, datant de 989, prouve qu'elle appartenait à cette époque à cette puissante abbaye voisine. Le bâtiment aurait été détruit par les Normands. Un nouvel édifice a été construit au même endroit au, et Hildebert, en 1115, dans sa charte de confirmation, la mentionne avec son vocable de saint Vigor. L'église de Neau servait de chapelle pour les moines du prieuré situé à côté du bâtiment. La communication entre le monastère et l'église se faisait par une porte donnant sur le chœur. L'église romane a été construite selon un plan rectangulaire de 22m de long et de 5m80 de large (5m25 dans le chœur), à chevet plat. En 1548, une seconde nef est accolée depuis le pignon oriental jusqu'au milieu de la nef et du chœur romans. Elle en est séparée par trois arcs en plein cintre et deux piliers. On construit également un beffroi, qui adoptera la forme d'un pinacleen 1617, puis deviendra une véritable tour en 1857.


Hébergements à proximité

68 € A partir de
hotel-du-commerce vaiges

Hôtel du Commerce

  • Vaiges
  • 02 43 90 50 07

image reservation



Avis et commentaires sur Église Saint-Vigor


* Ce numero de téléphone vous permettra d'être directement mis en contact avec l'établissement.
  Ce service de mise en relation vous sera facturé 1.34E+0.34E/Mn et n'est valable que depuis la France.