Cathédrale Saint-Samson


La Cathédrale Saint-Samson de Dol-de-Bretagne est une ancienne cathédrale catholique romaine dédiée à Saint Samson et de style gothique. C'est un important monument historique français, situé à Dol-de-Bretagne dans le département d'Ille-et-Vilaine.

Elle a été le siège de l'évêché de Dol-de-Bretagne depuis l'année 555, l'un des neuf anciens évêchés de Bretagne. A la révolution, la cathédrale devint successivement Temple de la Raison, écurie et entrepôt. Lors du rétablissement de la fonction religieuse, Dol ne récupéra pas son titre d'évêché. Il fut en effet supprimé par le concordat de 1801, et son territoire réparti entre les diocèses de Rennes, et de Saint-Brieuc. La cathédrale Saint-Samson fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840. C'est en 548 que Saint Samson, moine évêque de Cardiff, au Pays de Galles, arrive à Dol et y fonde un monastère. Peu après, en 555, Judual, roi de Bretagne, transforme le monastère en évêché. Après le sacre de Nominoë, souverain des Bretons, en 848, la ville devient la capitale religieuse de la Bretagne. Bientôt une cathédrale pré-romane remplace l'église primitive, mais celle-ci fut détruite par les Vikings en 1014.

Une cathédrale romane est alors construite. Au milieu du XIe siècle le pape Grégoire VII, consacre un archevêque à Dol-de-Bretagne, mais les rois de France s'y opposent ainsi que l'archevêque de Tours, si bien qu'en 1199, le pape décide de supprimer l'archevêché de Dol et les évêchés bretons retournent sous la juridiction de l'archevêché de Tours. En 1203, le roi d'Angleterre Jean sans Terre incendie la cathédrale romane. Craignant pour son âme, il contribuera au financement de sa reconstruction qui démarre en septembre de la même année sous l'impulsion de l'évêque Jean VII de Lizaunet. En 1231, à la mort de Jean de Lizaunet, la nef est achevée. Son successeur Clément de Vitré (encore appelé Clément de Coetquen ou de Coetquin) fait construire le transept et le chœur à chevet plat.

Les reliques de saint Samson attirent de nombreux pèlerins, ce qui nécessite la construction d'un déambulatoire. L'évêque Clément de Vitré amène sur le chantier des ouvriers ayant travaillé à l'édification d'autres cathédrales et introduit les nouvelles techniques. La nouvelle construction se fait sur les bases romanes du sanctuaire précédent, mais dans le style gothique dit anglo-normand et continue tout au long du XIIIe siècle. Dernière étape, le chœur, avec son déambulatoire et ses dix chapelles latérales, est achevé en 1279. La cathédrale est alors opérationnelle, mais ne possède pas encore ses tours gothiques. Le grand porche sud, situé à l'extrémité du croisillon sud, sera ajouté aux XIVe et XVe siècles. En même temps, on construira de part et d'autre de ce dernier, à l'ouest, la salle capitulaire, à l'est le trésor. Lors de la même campagne, a eu lieu l'édification de la très grande chapelle axiale du chevet.


Hébergements à proximité

50 € A partir de
les-champs-de-roz roz-landrieux

Les Champs de Roz

  • Roz-landrieux
  • 02 99 48 25 19
70 € A partir de
le-petit-moulin-du-rouvre saint-pierre-de-plesguen

Le Petit Moulin du Rouvre

  • Saint-pierre-de-plesguen
  • 02 99 73 85 84
118 € A partir de
hebergement-insolite-du-petit-moulin-du-rouvre saint-pierre-de-plesguen

Hébergement insolite du Petit Moulin du Rouvre

  • Saint-pierre-de-plesguen
  • 02 99 73 85 84

image reservation



Avis et commentaires sur Cathédrale Saint-Samson


* Ce numero de téléphone vous permettra d'être directement mis en contact avec l'établissement.
  Ce service de mise en relation vous sera facturé 1.34E+0.34E/Mn et n'est valable que depuis la France.