Château de Sainte-Mère


Le château de Sainte-Mère est un château de type « gascon », édifié dans la deuxième moitié du XIIIe siècle (probablement vers 1277) dans la commune de Sainte-Mère. Le château fut construit vers 1277 par l’évêque de Lectoure Géraud de Monlezun (1268-vers 1295). On doit à cet évêque la majeure partie de la cathédrale de Lectoure et en particulier la couverture de la nef en croisées d’ogives (détruite au cours des guerres de religion).

On a longtemps considéré que ce « château gascon » faisait partie d’une ligne de défense entre les possessions françaises et anglaises, selon la thèse défendue par l’érudit Philippe Lauzun au XIXe siècle. Cette hypothèse qu’on trouve toujours fréquemment mise en avant, mais qu’aucun fait de guerre connu ne permet d’étayer, a été combattue dans les années 1970 par l’historien Jacques Gardelles et n’est plus considérée aujourd’hui comme valable. Tout au plus pouvait-il servir de poste de guet, en contact visuel avec son voisin le château de Rouillac à Gimbrède (la légende locale prétendait qu’un souterrain reliait les deux châteaux).

Le château a uniquement servi de résidence aux évêques de Lectoure, depuis le constructeur, Géraud de Monlezun, jusqu’au dernier, Emmanuel-Louis de Cugnac, à la Révolution. Selon Gilles Séraphin, le château aurait été incendié vers 1600. Vendu comme bien national à la Révolution, il fut dépouillé de son intérieur mais la construction en elle-même subsista sans trop de dégâts, hormis des brèches pratiquées dans les murs pour en récupérer des pierres. Le site fut classé en 1943, et le château fut classé Monument historique en 1977.


Hébergements à proximité

45 € A partir de
domaine-saint-hilaire saint-hilaire-petitville

Domaine Saint-Hilaire

  • Saint-hilaire-petitville
  • 02 33 42 14 07

image reservation



Avis et commentaires sur Château de Sainte-Mère


* Ce numero de téléphone vous permettra d'être directement mis en contact avec l'établissement.
  Ce service de mise en relation vous sera facturé 1.34E+0.34E/Mn et n'est valable que depuis la France.